World War Z de Max Brooks

Suite à cette vidéo de Mymy pour Madmoizelle, je me suis lancée dans la lecture de World War Z. Je tiens à préciser que je n’ai pas vu le film et que je ne compte pas du tout le voir vu qu’apparemment à part les zombies il n’a aucun point commun avec le travail de Max Brooks.

Pour résumer rapidement, World War Z raconte la guerre Z qui oppose le monde entier à une invasion de zombie dans un futur très proche. L’histoire est raconté des premiers cas jusqu’à la victoire par un système d’interviews. En effet, ce texte est censé être le rapport à propos de cette guerre, un témoignage qu’on laissera aux générations futurs fait par un employé de l’ONU mais ces supérieurs ayant jugés son travail trop émotionnel, son auteur a décidé de le publier.

Le livre est donc composé de différents témoignages parfois sous forme de monologues parfois sous forme de questions-réponses. L’utilisation de ce procédé narratif est vraiment très astucieux. On découvre ainsi tous les aspects de la guerre avec des points de vue de différentes cultures. En effet World War Z n’est pas seulement un roman d’action avec des zombies c’est aussi et surtout un livre qui parle de la situation sociale, économique et politique de beaucoup de pays actuelles et des conséquences qu’une pareille catastrophe pourrait avoir sur notre société. Je fais parti de ces gens qui ont toujours soutenu la théorie comme quoi c’est parfois les œuvres relevant du surnaturel (horreur, fantasy, fantastique, science-fiction …) qui nous en apprennent le plus sur la nature humaine et le monde sur lequel nous vivons, c’est par exemple le cas dans World War Z.

J’ai adoré découvrir ces portraits d’individus complètement différents et Max Brooks a vraiment pensé à tous les cas possibles. Son histoire tient parfaitement debout et est tout à fait plausible. Certains passages vont marqueront surement plus que d’autres, personnellement j’ai largement préféré ceux qui parlaient de simples civils plutôt que ceux qui parlaient de l’armée.

Les seuls petits défauts qui ont empêchés ce livre pour moi d’être un coup de cœur sont que je me suis parfois perdu dans toutes les abréviations qu’utilisent l’auteur pour parler des organisations politiques et militaires et que même si j’ai adoré le mode de narration, il présente quand même un énorme inconvénient. En effet dans ce genre de livre, il est impossible de s’attacher à un personnage car on le suit maximum pendant 20 pages.

Même si vous n’aimez pas spécialement les romans de zombies, je vous conseille très vivement World War Z ! Je pense qu’il peut plaire à tout le monde, surtout si vous vous intéressez aux problèmes internationaux !

Couverture World war Z : Une histoire orale de la Guerre des Zombies

World War Z de Max Brooks

Le Livre de Poche

2006

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s