Palo Alto de Gia Coppola

Etant une immense fan de Sofia Coppola, c’était limite une obligation pour moi de découvrir le premier film de sa nièce Gia Coppola surtout que j’avais lu pas mal de critiques comparant Palo Alto à Virgin Suicides, un de mes films préférés.

Premier point de ressemblance avec Sofia, Gia choisit comme sujet de premier film des adolescents désillusionnés qui s’ennuient à mourir à Palo Alto, Californie. Le scénario reprend des personnages de nouvelles de James Franco que je meurs d’envie de lire. L’histoire n’a pas vraiment une intrigue qu’on suit du début à la fin, je le vois plus comme plusieurs portraits d’adolescents. Gia Coppola se contente de nous montrer qui ils sont, elle ne pose point de jugements sur leurs actes et ne répond à aucune question, elle semble juste vouloir nous dire « regardez ces enfants complètement paumés en train de souffrir, regardez comme c’est beau ».

Car là où l’on voit le plus l’influence de sa tante sur la jeune réalisatrice c’est bien dans la beauté des images et ce n’est pas pour me déplaire. Les couleurs à la fois pastel et sombres et les plans choisis toujours très judicieux ne sont pas du tout pour me déplaire. J’adore un film quand l’histoire est prenante et les personnages bien construits mais j’adore un film par dessus du tout quand je le trouve juste beau. J’avais juste envie de faire des poses pour croquer toutes les scènes pendant tout le film tellement j’ai aimé la manière dont Gia Coppola filme ses personnages.

J’ai trouvé les dialogues très bien écrits et les jeunes acteurs jouent très biens (après The 100 ça fait plaisir de voir qu’il y a de jeunes acteurs qui savent être crédible avec un jeu simple). Si Emma Roberts, parfaite dans ce rôle, n’est pas vraiment une révélation, Nat Wollf et Jack Kilmer sont des acteurs à suivre.

Je n’ai pas grand chose à dire sur ce film tellement je l’ai aimé. Il est loin d’être parfait, certains vont surement le trouver ennuyeux ou d’autres sans intérêt mais moi c’est tout ce que j’aime des belles images et des personnages justes et attachants. Je trouve que parfois le simple quotidien des gens si il est bien filmé m’émeut autant voir plus qu’un drame avec séparation et mort au final. J’attends avec impatience le prochain film de Gia Coppola et j’espère qu’elle trouvera une marque un peu plus personnelle car si j’ai un seul reproche à faire à ce film c’est peut être que j’ai trouvé les ressemblances avec l’univers de Sofia Coppola un peu trop grandes. On aurait parfois dit des personnages de The Bling Rings filmés à la manière de Virgin Suicides.

images

 

Palo Alto, un film américain de Gia Coppola

Avec Emma Roberts, James Franco, Nat Wolff, Jack Kilmer …

1h30

2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s